Programme

9ème Rencontres Recherche et Création
Festival d’Avignon – ANR

Contes, mondes et récits
11 et 12 juillet 2022
A Avignon et en ligne


Lundi 11 juillet – 9h30 / 12h30

Ouverture

Paul Rondin, directeur délégué du festival d’Avignon

Agnès Troly, directrice de la programmation, Festival d‘Avignon

Catherine Courtet, responsable scientifique, département sciences humaines et sociales, Agence nationale de la recherche

Thierry Damerval, président directeur général, Agence nationale de la recherche

Il était une fois

Simon Falguières, metteur en scène (présente « Le nid de cendres » au Festival d’Avignon 2022)

L’en-Droit du monde
Samantha Besson, professeure, titulaire de la chaire Droit international des institutions, Collège de France & professeure de droit international public et de droit européen, Université de Fribourg, Suisse

La Spectralité et l’enchantement dans la littérature d’Amérique Latine
María del Pilar Blanco, professeure associée, littérature d’Amérique latine, Faculté de Langues médiévales et modernes ; The Oxford Research Centre in the Humanities (TORCH), Université d’Oxford, Royaume-Uni

Narrativité des échanges entre adultes et bébés : entre récit et musicalité des gestes
Manuela Filippa, docteure en psychologie, collaboratrice scientifique à l’Université de Genève, professeur de psychologie de la musique à l’Université et au Conservatoire de la Vallée d’Aoste, Italie

Dernières nouvelles de la peur
Patrick Boucheron, professeur, histoire, titulaire de la chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale XIIIe-XVIe siècle, Collège de France


Lundi 11 juillet – 11h45 – 12h30

Table ronde

Thierry Damerval, président directeur général de l’Agence nationale de la recherche
Françoise Nyssen, présidente du Festival d‘Avignon
Christophe Prochasson, président de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)
Antoine Petit, président directeur général du Centre national de la recherche scientifique (CNRS)


Lundi 11 juillet – 14h30 / 17h30

Fiction, féérie et réel

Kirill Serebrennikov, metteur en scène (présente « Le moine noir » d’après Anton Tchekhov au Festival d’Avignon 2002)

Les mondes possibles du fantastique – Sur la multiplication du point de vue
Massimo Fusillo, professeur, littérature comparée et théorie littéraire, Université de L’Aquila Academia Europaea (Italie), président du Research Committee on Literature Arts Media (CLAM) de l’Association internationale de littérature comparée

Le jardin perdu d’Afrique
Guillaume Blanc, maître de conférences, histoire contemporaine, Université Rennes 2, chercheur associé au Centre Alexandre-Koyré (UMR 8560) et à l’unité de recherche Les Afriques dans le monde (UMR 5115), membre junior de l’Institut universitaire de France (membre des projets CornAfrique – Ecrire l’histoire de la Corne de l’Afrique (XIIe-XXIe siècle) : textes, réseaux & sociétés – et Govenpro – L’histoire du gouvernement de l’environnement par la propriété – fin XVIIIe siècle-présent, Europe, États-Unis, mondes coloniaux et post-coloniaux – et coordinateur du projet PANSER – Patrimoine naturel aux suds : une histoire globale à échelle réduite – financés par l’ANR).

Les mondes des mots : émotions et pouvoirs
São Luís Castro, professeure, psychologie cognitive et neuropsychologie, Université de Porto, Portugal

Les états de conscience modifiés ou les frontières fluides entre éveil et sommeil
Thomas Andrillon, chercheur à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), membre du Centre pour les pathologies du sommeil de l’Institut du cerveau (Hopital Pitié-Salpêtrière), chargé de recherche au Centre for Consciousness and Contemplative Studies (Monash University, Melbourne, Australie)

Raconter les êtres de l’ailleurs
Georges Vigarello, historien, directeur d’études EHESS


Mardi 12 juillet – 9h30 /12h30

Changer d’histoires ?

Anne Théron, metteuse en scène (présente « Iphigénie » de Tiago Rodrigues au Festival d’Avignon 2022)

Les mille et une nuits : raconter pour ne pas mourir
Carole Boidin, maître de conférences, littérature comparée, Université Paris Nanterre

Le pouvoir du mythe : renverser le destin
Enrico Medda, professeur, langue et littérature grecques, Université de Pise, membre de l’Accademia dei Lincei, Italie

Faire la guerre au nom de la paix
Irène Herrmann, professeure, histoire contemporaine, Université de Genève, Suisse

Démocratie, raison et sentiments
George E. Marcus, professeur émérite, science politique, ancien professeur à Williams College (États-Unis)

Comment la transmission culturelle façonne les récits
Olivier Morin, chargé de recherche, CNRS, chercheur à l’Institut Max-Planck de science de l’histoire humaine, Iéna

Des idées et des rêves
Isabelle Arnulf, professeure, neurologie, Institut du cerveau, Sorbonne Université


Mardi 12 juillet – 14h30 / 17h30

Raconter aujourd’hui

Olivier Py, auteur et metteur en scène, directeur du Festival d’Avignon (présente « Ma jeunesse exaltée » au Festival d’Avignon 2022)

Fictions du quotidien
Alison James, professeure, Département de langues et lettres romanes, Université de Chicago (Etats-Unis)

Les Mangeurs d’arlequins ou l’art d’accommoder les restes : fragments, collages, imaginaires
Janet Beizer, professeure, littérature française, titulaire de la chaire C. Douglas Dillon en Civilisation française, Département de langues et lettres romanes, Université d’Harvard (Etats-Unis)

Merveilles économiques
Arnaud Orain, professeur, histoire de l’économie, Institut d’études européennes, Université de Paris 8 (membre du projet CONDOR – Inventaire analytique et matériel de la correspondance de Condorcet -, financé par l’ANR)

Le travail « sans qualités » ?
Antonio Casilli, professeur, sociologie, Telecom Paris (coordinateur du projet Hush – La chaîne d’approvisionnement humaine derrière les technologies intelligentes – financé par l’ANR)

Comment rationaliser les capitalistes ? Confronter nos récits à leurs contes
Mary O Sullivan, professeure, histoire économique, Université de Genève (Suisse)

Métacognition et résistance cognitive, piliers de notre capacité à penser par nous même
Grégoire Borst, professeur, psychologie du développement et neurosciences cognitives de l’éducation, directeur du Laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant (LaPsyDÉ – UMR CNRS 8240), Université Paris Cité (coordinateur du projet FakeAd – Détection de fausses informations de l’adolescence à l’âge adulte : de la compréhension des processus psychologiques impliqués à l’évaluation d’une intervention pédagogique en classe – financé par l’ANR)

Clôture
Catherine Courtet, responsable scientifique, Département Sciences humaines et sociales, Agence nationale de la recherche