Institut Covid-19 Ad Memoriam

L’Institut Covid-19 Ad Memoriam est un nouvel institut de l’Université de Paris et de l’Institut de recherche pour le développement, fondé par Laëtitia Atlani-Duault pour marquer la rupture née avec la pandémie de Covid-19. Il a pour ambition de collecter, analyser et archiver les traces et mémoires de la pandémie pour construire un lieu de mémoire numérique de la pandémie et pour contribuer à la réflexion pour la préparation des crises à venir.

L’Institut repose sur une logique partenariale et associe un grand nombre d’institutions de la recherche (CNRS, Institut Pasteur, Science Po, Inserm, …), de la santé (OMS, Haut Conseil de la Santé Publique, Santé Publique France, Comité Consultatif National d’Ethique …), du droit et de la justice (Institut des hautes études sur la justice…), des associations (Paris Aides aux Victimes – France Victimes, ATD Quart Monde …), des cultes, des arts et de la culture.

Au cours de l’année 2021, l’Institut a mis en place, au-delà de la collecte de traces et mémoires de la pandémie, de nombreux projets de recherche et organisé plusieurs colloques. Il s’est également associé à plusieurs initiatives mémorielles comme la création par la Fédération Hospitalière de France d’une journée nationale de célébration des soignants ou la mise en place, par la mairie de Paris, d’une journée de commémoration des Parisiennes et Parisiens décédés du Covid-19.

Face aux risques globaux, il ne peut y avoir d’espérance sans mémoire et comme le résumait Elie Wiesel : « Vivre une expérience et ne pas la transmettre, c’est la trahir ».

https://www.institutcovid19admemoriam.com/